À quoi sert le bilan de compétences ?

Il permet au salarié de faire analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ainsi que ses aptitudes et motivations afin de définir un projet professionnel ou un projet de formation.

Qui y a droit ?

  • Salariés en CDI : il faut justifier d’une activité professionnelle d’au moins 5 ans, dont 12 mois dan l’entreprise actuelle, quelque soit la nature des contrats successifs.
  • Salariés en CDD : il faut justifier d’une activité professionnelle de 24 mois consécutifs ou non, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, sous CDD au cours des 12 derniers mois.
  • Intérimaires : il existe deux possibilités :
    – soit justifier de 5 ans, consécutifs ou non, d’activité alariée, intérimaire ou non, dont 1 600 heures dans l’agence d’intérim où à la demande a été effectuée au cours des 18 derniers mois précédent le dépôt de la demande.
    – soit justifier de 3 200 heures d’activités salariée, sur les 36 derniers mois dont 1 600 heures dans l’agence d’intérim où à la demande du congé de bilan de compétences est effectuée.